RSS
RSS



 
CartesRattrapés par le passé Qeel_011Rattrapés par le passé Qeel_013RechercherMembresS'enregistrerConnexionAccueilCalendrier
Le Deal du moment : -27%
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et ...
Voir le deal
15.19 €

Partagez

Rattrapés par le passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 9:46
Titanies du mois d'Olivine, an 124

Rattrapés par le passé 313704Saller
Suite de Feu et sang

L'orage gronde au-dessus de la Capitale. Son retour dans le ciel le fait crever avec moins de virulence mais le vent souffle et la pluie bat les pavés déjà détrempés.
La nuit est épaisse mais l'aube ne tardera pas à se lever...
-
Capuche rabattue sur le haut du crâne, regard à l'affût, Saller quitte l'allée du manoir des Letos accompagné du Caligula. L'éclaireur peine à masquer son sourire tremblant derrière un sérieux et un frisson stagnant. Il observe les ruelles qui s'étendent en étoile devant eux, inspirant profondément pour reprendre contenance.
Ce n'est pas le moment de relâcher la pression.
-
Les buchers de la ville ont été noyés par l'onde et l'obscurité pèse sur la voute chargée d'épais nuages noirs.
Parfois, un éclair déchire les ténèbres, buvant les couleurs, aveuglant les rares promeneurs.
-
"Par où on va ?"
Glisse-t-il en biaisant le regard vers l'assassin. "On devrait se dépêcher avant d'être repéré."
Compétences:
 

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 12:14
Le ciel a épanché sa colère toute la nuit, bousculant la ville déjà meurtrie de sa cacophonie et de ses trombes d'eau, comme pour étouffer la détresse qui ronge ses entrailles de pierres. Alors que les prémices de l'aube poignent, ses doigts peinent à crever cette maussade volute obscure et grondante, laissant la cité subir sa déferlante.

La capuche rabattue sur la tête de Caligula ne le protège guère des quelques gouttes glacées qui piquettent la peau rougie de son visage. Notre homme jette un œil en arrière, scrutant une dernière fois le manoir qui l'eut soustrait aux violences de la nuit. Réajustant la fourrure pour se protéger du froid, l'assassin biaise son regard sur son compagnon avant de se perdre dans les ruelles presque éteintes. Il leur fallait gagner la demeure de son géniteur au plus vite afin de pouvoir se reposer un peu en toute sécurité ... Si cette dernière fusse encore debout ... Et rien n'était moins sûre à en juger par la désolation qui rôdait partout dans la ville, comme si elle en eut été indissociable.

Ils n'auraient probablement point autant de difficulté que la fois dernière pour rejoindre cet homme qui ne serait sans doute guère enchanté que le fruit de ses entrailles ait survécu au chaos. C'était une grande chance pour lui de se débarrasser d'un héritier gênant, dernier vestige d'une vie personnelle complètement ratée.

" Par là." Dit-il presque sèchement, désignant une ruelle qui menait aux quartiers de son père.

Le médecin se mettra à trottiner, prenant gare à rester aussi discret que possible afin d'arriver sans heurt.

Compétences:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 13:26

Rattrapés par le passé 313704Saller

Saller suivra le mouvement initié par Caligula, restant légèrement en arrière pour se laisser guider par sa mémoire.
Les quartiers qu'ils traversent sont vides, rongés par un vent froid qu'aucun rescapé de l'apocalypse ne voudrait subir... sous peine d'attraper un mal facilité par des conditions de survie plus ou moins salubre et de déprime ambiante.
Dans leur dos, un chahut lointain commence à ronronner ; il semblerait que la ville s'éveille dans un 'regain' d'intérêt... Saller ne se retourne pas. Le duo veut rester discret, ne pas perdre de temps et gagner rapidement la maison du paternel Luddial.
-
Au détour d'un carrefour, sur un ciel légèrement plus clair entre deux éclairs, une bâtisse illuminée et ouverte dirigera les pas de l'héritier.
La maison de Luddial Père est moins ancienne que celle des Letos, mais, comme de nombreuses bâtisses de ce niveau dans la ville, elle possède plusieurs paliers et chambres... bien plus que d'âmes vivantes en permanence entre ses murs.
-
La voie pavée donne directement sur un petit portail, un court chemin, un escalier en pierre... puis une porte ouverte sur un intérieur dorée par les flammes de nombreux chandeliers.
Des va-et-vient, entre le parvis et la rue, entrecoupent la clarté de l'entrée. Caligula et Saller pourront voir des Hommes transporter des paquets, des draps et des caisses fermées. Chacun entre puis ressort les bras encombrés d'autres choses plus chiffonnées et vides... Dans la rue, un chariot charge et décharge, forçant un cocher à patienter avec sa monture tendue sous la pluie et l'orage.

"... On dirait que la maison a été réquisitionnée pour recueillir des blessés..." Souffle Saller.
-
Comme de nombreux autres bâtiments croisés à leur arrivée, la maison semble ouverte aux rescapés du premier cercle et aux blessés refoulés aux portes d'une maladrerie pleine à craquer...
Aucun visage familier en vue pour l'héritier. Plusieurs options s'offrent à lui à cet instant...
-
La maison Luddial s'ouvre sur un angle de sa base carrée.
Un escalier de pierre monte jusqu'à une double porte séparée d'un pilier central.
Ainsi se dévoile, dans la mémoire de Caligula, un très petit hall d'entrée desservant sur un grand salon à gauche et un long couloir à droite de cet angle.

Le rez de chausser donne l'accès par le salon aux cuisines et chambres de deux serviteurs ; ainsi que quelques commodités.
Il y a aussi un passage s'ouvrant vers les caves. Pour y parvenir, il suffit de passer la haute barrière cadrant la maison, de longer un étroit sentier séparant les murs de l'habitation des fers qui la quadrillent pour trouver un escalier pentu mais court, ainsi qu'une petite porte cadenassée.
L'étage, au bout du couloir à droite de l'entrée, donne l'accès à plusieurs chambres, un salon, un grand bureau et une salle d'eau.
Il restera un dernier escalier, en bois cette fois, et montant au travers d'un couloir pour s'ouvrir sous les combles du petit manoir.
Compétences:
 

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 15:04

Une sensation d'engourdissement l'étreint, comme s'il déambulait dans un rêve vaporeux et glacé, un fantôme qui erre entre passé et présent. Ses souvenirs le guident à travers cette fresque délavée, s'accrochant aux brides de sa mémoire pour le mener jusqu'à cette bâtisse qui le révulsait tant jadis. Si autrefois, il se sentait comme un imposteur dans cette peinture grandiloquente aux chatoiements précieux, maintenant que le vernis est salement écaillé, il se sent presque à sa place.

La demeure Luddial s'élève lascivement derrière son portail, luisant d'une ondée dorée, comme si la maison elle-même l'accueillait. Caligula reste figé par une espèce de béatitude qui dissout une partie de cette boule au ventre qui le tenaillait jusqu'alors. Ce n'est plus vraiment le foyer de la famille alors il ne se sent pas comme un cafard importun ni un vulgaire mendiant. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres alors que la voix de Saller le sort doucement de sa torpeur sans que ses yeux ne quitte la pierre encore debout.

" Ouaiiis ... " Soupire-t-il sans un souffle qui s'éteint dans le soulagement.

" Écoute Saller ... " Commence-t-il, interrompu par sa gêne et sa paume qui vient réchauffer sa nuque.

" J'ai pas envie de me présenter comme le fils "de" pour prétendre à quoi que ce soit ... Ils ont des blessés, on a un médecin ... On peut négocier un endroit où dormir, se restaurer, se laver et s'habiller contre nos services. " Explique-t-il, sortant son bandana de son sac afin de se couvrir le visage jusqu'à la bosse de son nez.

" On peut glaner quelques informations mais ... Je me sens mieux comme un anonyme, personne posera de questions ni ne crachera sur un soigneur et son séduisant assistant. " Glisse-t-il, ses pommettes se rehaussant derrière son masque en tissu, laissant deviner un sourire.

Le portail se met à grincer avant qu'il n'emprunte le chemin menant à la porte d'entrée, battant le pavé de ses semelles peu assurées, comme s'il eut foulé ce sentier pour la première fois. Ses yeux cherchent un responsable auquel il pourrait s'adresser pour se proposer en tant que médecin. S'il n'en trouve pas dans cette allée, il gravirait les marches de pierres pénétrant le hall pour laisser ses yeux traîner ça et là, scrutant le salon sur la gauche pour voir s'il pouvait s'adresser à quelqu'un.


Compétence:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 16:05
Rattrapés par le passé 313704Saller

Saller décroche son regard du médecin au visage en partie cachée pour observer la maison et se perdre dans ses pensées. Il se souvient, comme Caligula, de leur dernière visite dans cette ville ; la découverte d'une maison en cendre, l'appréhension de rencontrer le père revenu des Havres suite au décès de la mère -où plutôt... à la violence de son assassinat-.
Les lèvres pincées, l'éclaireur hoche silencieusement, mais doute par l'expression d'une ride sur l'aspect 'incognito' de leur présence ici... Peut-être qu'ils se fondraient dans la masse ?
-
Caligula et Saller monteront les quelques marches menant à la porte ouverte, laissant un passage à leur gauche pour la descente des sortants de l'antre, chargés de linges souillés et de caisses plus ou moins vides.
-
A l'intérieur, le froid est remplacé par une ambiance épaisse et chaude, gorgée par la présence de nombreux humains blessés et mis en mouvements par le chargement/déchargement de la charrette à l'extérieur. La chaleur moite s'entrechoque de toux, de murmures, de quelques mots d'ordres dilapidés sans crier...
-
La porte à droite, qui mène au couloir et à l'étage, est close... visiblement privatisée. Le salon, ouvert à gauche et vidé de tous ses meubles, est désormais jonché de matelas de fortune et de souffreteux. La zone est éclairée par un feu dans l'âtre et quelques lanternes servants aux soignants à intervenir en urgence.
Beaucoup de patients sont endormis, d'autres fixent le plafonds... et une faible poignée se fait soigner.
-
Les Hommes qui transportent les caisses traversent le salon en diagonale ; sillonnant entre les corps pour se diriger vers la zone arrière -celle qui dessert cuisine et autres lieux de stockage-.
Devant cette porte ouverte, un grand homme jeune et blond, dépassant de loin toutes les têtes, salue chaque passage et répond à quelques questions en réponses courtes et directives démonstratives de l'index ou d'un bras tendu de l'autre côté du pallier.
Voilà un responsable... que Caligula reconnaitra bien.
Mais peut-être préfèrera-t-il s'adresser directement à l'un des cinq infirmiers attelés à la tache de changer des bandages ?

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 17:35
Caligula s'attendait à pouvoir se fondre dans la masse car convaincu que son père ne s'abaisserait ni à se mélanger à ces pauvres gens ni à les diriger ... Sans doute qu'il subirait cette situation bon gré mal gré, mais il avait un empire à diriger, des richesses à protéger, alors il n'aurait guère le temps pour cela. Ce qu'il n'avait pas prévu en revanche, c'était que le bâtard régisse l'endroit en parfait petit bras droit, gentil clebs qu'il était. La progéniture illégitime était usuellement cachée, répudiée voir même assassinée ... Mais pas lui ... Il se tenait fier comme un coq au milieu d'une bassecour qui ne lui appartenait pas puisqu'elle était sienne avant qu'il ne s'en destitue. Cette vision même lui est insoutenable et notre homme devra ressortir un instant afin de retrouver contenance.

Ses pieds chancellent légèrement sur la première marche tandis qu'une main furieuse vient dévêtir son visage brusquement. L'assassin s'agrippe à la rambarde, visiblement contrit par cette mauvaise surprise. Une volute de buée s'échappe de sa bouche avant qu'une brève ride se dessine près d'une commissure de ses lèvres, trahissant un profond mépris. Les muscles de son cou se contractent un instant, l'aidant à contenir sa colère. Ses épaules tombent alors qu'il se résigne à abandonner l'idée de garder son identité secrète. Finissant de laver sa déception d'une main labourant l'or de ses cheveux maintenant découverts, ce dernier se retourne enfin, décidé à affronter le bâtard.

La vérité, c'est que Caligula méprise les conventions, les systèmes de castes, la hiérarchie ... Mais qu'il méprise son frère encore plus, et, ce dédain c'est un peu comme cet arbre qui cache la forêt. Il est plus acceptable de le haïr en tant que bâtard que d'accepter cette jalousie obscure qui le ronge. C'était presque une torture pour lui de devoir assister à cette scène qui lui fait perdre pied même un instant. Mais il était bien obligé de l'affronter car il n'y avait qu'un petit dirigeant pour accéder à ses requêtes, les infirmiers n'avaient aucun pouvoir.

Une moue d'inconfort fait bouger ses lèvres tandis qu'il évite soigneusement Saller du regard, la tête basse et les mains calées sur ses hanches.

" Changement de plan ... " Lance-t-il sans plus d'explications, se disant que son compagnon comprendrait bien assez tôt.

Résigné, le médecin se dirige finalement vers le blondinet, se plantant devant lui, les bras croisés, l'air anormalement hautain.

" Mes hommages ... T'as pris du grade on dirait ... "
Siffle-t-il, serrant le poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 18:10
Rattrapés par le passé 313704Saller

Saller suit Caligula, jusqu'à un brutal changement de direction.
L'éclaireur restera ainsi entre deux paliers -entre le hall et le salon-. Se coinçant contre un mur pour ne pas bousculer l'ordre des allées et venues, il se laisse un instant pour comprendre le mouvement du médecin et analyser son environnement.
Un peu hébété, Saller l'observe sortir sans intervenir, puis se penche vers la grande salle pour espérer voir l'objet de la déconfiture...
-
Lorsque Caligula reparait, le front bas et l'expression teintée, il le dévisage d'un œil rond et lui emboite le pas en gardant une distance de deux mètres entre eux... faisant mine de fureter.
-
Le blond -qui dépasserait presque la hauteur d'un chambranle de porte- met un temps à considérer l'homme qui l'interpelle.
"Déposez ça dans la salle tout au fond, à côté des caisses d'alcool... Merci." Dit-il en direction d'un transporteur qui reprend sa route.
Cet instant de flottement pourrait paraitre durer une éternité à l'assassin. Et lorsque le regard clair de Angus se pose sur lui, l'homme met un temps supplémentaire à comprendre ce dont on lui parle.
"... pardon ?..."
Le regard plongé dans celui qui se trouve sous lui fera finalement poindre une étincelle mince de stupeur.
-
Un champ obscur se met à tamiser les clartés de la salle, étouffant les flammes comme un brouillard noir dégoulinant des murs. La vision de l'assassin se tord à ses bords et s'effiloche pour venir ramper comme un serpent jusqu'à ses entrailles.
L'animal écailleux, noir et gluant -qui n'a pourtant ni forme ni consistance-, remonte dans sa gorge pour serrer son menton. Un sentiment d'éclosion vient à nouveau l'étreindre et libérer son âme, autant qu'une morsure s'insère sur son cœur.
La vision occultée sur ses contours persiste, autant que les sensations liées.
... et il sent bien que ce n'est qu'un début de quelque chose...

-
Rattrapés par le passé Frangi10

Angus fronce les sourcils tout en souriant ; une expression dubitative autant qu'amusée, tandis qu'il croise les bras et se focalise sur Caligula :
"Hé bien... Je te croyais mort ou en fuite suite au drame de ta mère... Il parait qu'elle t'a beaucoup pleuré. On ne t'a pas vu à l'enterrement ?"
L'homme se reprend instantanément et baisse le regard sur le côté :
"Pardon, c'était de trop..."
Il se racle la gorge, prend une grande inspiration en relevant le menton et ajoute :
"Tu cherches du travail ? Ou tu es venu saluer notre père..."


...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 19:45
Angus le fait exprès, ça il en est persuadé. De toutes les manières, Caligula est prisonnier d'un état d'esprit où il ne voit que ce qu'il veut bien voir, une vision biaisée par sa haine profonde, son aversion et sa jalousie. Quand bien même il serait un revenant dont on ne s'attend guère à la hantise, il n'empêche qu'il y a ces visages bien particuliers et singuliers que l'on ne peut oublier. Pour sûre que le frangin l'avait reconnu immédiatement mais que ça rendait ses braies moites que de le faire mariner de la sorte comme n'importe quel serf sans importance.

Leur différence de taille n'empêcherait pas le médecin de toiser l'homme de main de son père de haut, arborant des lèvres plissées par le dégoût qu'il lui inspire. Instinctivement, ses bras s'ouvrent et se raidissent alors que ses poings se serrent un peu plus dans un léger tremblement qui trahi sa rage. S'il n'avait point à cœur de préserver l'intégrité physique d'Angus, probablement qu'il lui aurait sauté sur le coin de la grappe. Cela pouvait sembler étrange mais Caligula s'était toujours refusé à lui faire du mal, parce que ce serait lui reconnaitre une importance qu'il répudiait tout en justifiant les préférences de son géniteur. Et c'est sans doute parce qu'il savait qu'il ne le toucherait jamais qu'il se permettait de se bouffir d'orgueil et de le traiter ainsi, tout du moins, le lycan en est convaincu.

Toutefois, si faire bonne figure lui tenait à cœur, la malédiction de Lio ne l'entendait point de cette oreille, s'insinuant insidieusement dans sa gorge au pire moment. Sa vision périphérique se trouble, son monde devient terne et sa panique se décuple. C'est le pire moment pour être victime d'une crise devant cet homme qui l’exècre au plus profond de son âme. Celui qui voudrait le voir mort ne devrait pas assister à cet état de faiblesse.

Les mots d'Angus lui perforent l'esprit sans qu'il ne puisse répliquer pour écraser ce petit sourire narquois de cette ignoble face. Le plongeant un peu plus dans les méandres de ce nouveau trouble qu'il ne contrôle pas. D'un coup d’œil fiévreux par dessus son épaule, l'assassin cherche Saller pour lui faire comprendre qu'il ne va pas bien. Son front se plisse et l'éclaireur peut voir une goutte perler le long des vaguelettes formées par ses traits. Une sorte de peur peut se lire sur son visage devenu blême qu'il agite de gauche à droite. Son regard se fixe finalement sur le cuir de ses chaussures.

" Angus, en privé ... S'il te plait. "
Souffle-t-il dans une supplique inhabituelle.

Perdre la face, soit, il ne pourrait y couper, mais pas en public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 20:19
Rattrapés par le passé Frangi10

Le grand blond arque un sourcil en voyant Caligula passer d'une émotion à l'autre. Malgré l'attention démultipliée à laquelle il se soumet pour gérer les porteurs qui traversent le salon en direction de la cuisine et des stocks, Angus se fixera entièrement sur son demi-frère.
-
L'onde qui enserre sa gorge n'est pas agréable mais elle lui donne une ouverture d'air, quelque chose qui le pousse à résister comme un nageur tombé du navire... et qui voit la tempête approcher.
Tandis que son regard passe par-dessus son épaule pour chercher Saller, Caligula sent des points chauds d'intérêts poindre ça et là... des zones plus vibrantes au milieu du flou obscur qui oscille autour de lui. Des émotions piquantes et noires, muées entre peur et désespoir, s'agrémentent de douleur et de fatigue.
Il sent qu'il n'aurait qu'à pousser du doigt certain de ces halos faiblards pour en décrocher une effluve plus épaisse et nourrissante... Et la tentation est aussi grande qu'il se sent lui-même vidé par l'estomac d'une substance de peur.
-1d10 dgt équivalent scène violente-
-
Angus lève les yeux derrière Caligula. Il fixe l'homme brun qui regarde dans leur direction, l'interceptant comme un lièvre dans le faisceau du limier.

Rattrapés par le passé 313704Saller

Saller est en partie fondue dans la population ambiante, flânant sans trop vouloir attirer l'attention... jusqu'à ce que Caligula faiblisse et lui envoie une alerte visuelle explicite.
L'éclaireur se sent une fois encore pris au dépourvu et en vient à repenser à l'état dans lequel Caligula se trouvait chez les Letos ?
Couper dans sa pseudo théorie, le rôdeur délie ses lèvres et arrête un mouvement de main inconsidéré en direction de son arme couchée.
Son regard croise celui d'Angus... et donc il est repéré.
"... hé bah voilà..." souffle-t-il en se déhanchant pour entamer un mouvement et avancer vers les deux hommes devant la porte.
Sans briser le lien oculaire avec Angus, il se positionne derrière Caligula.

"En privé... tu dis ?"
Son attention se détourne, brisant le file de ses pensées dans une nouvelle inspiration profonde. Il soupire et cherche des yeux une femme non loin.

"Tu peux gérer la suite, s'il te plaît ? Ceux qui portent les caisses vont au fond à droite, les autres à gauche... gère les vivres et ce sera rapidement fini.

... suis-moi." Glisse-t-il vers le médecin pour le guider au travers de la cuisine, d'un couloir, jusqu'à la chambre d'un serviteur du rez-de-chausser.
-
La pièce est modeste mais... elle reste très confortable dans cette maison. Angus laissera les deux hommes passer le pallier et se positionnera dans l'encadrement de la porte, la tenant ouverte tout en barrant la sortie de sa masse.

Le brouhaha de la maison est étouffé par leur distance marqué des zones de mouvements...
"Tu es malade ? Tu veux voir un médecin ? Y'a de la fièvre qui traine avec ce sale temps et toute la fange qui se décompose dans le premier cercle. Ne viens pas contaminer cette maison."

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 2578
Race : Fondateur
Métier : /
Classe : /

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Loyal Bon
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces///

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 20:19
Le membre 'Le Narrateur' a effectué l'action suivante : Dés du destin


'1D10' :
Rattrapés par le passé 4024276d10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 21:53

Le parasite en lui a besoin qu'il reste en vie, lui donnant juste assez d'air pour qu'il survive dans cette douloureuse pression sur sa poitrine. Il ne peut respirer tout son soûle, alors il se ménage dans une cadence saccadée, le souffle court. Ses paupières papillonnent devant cet invisible qui est mis en lumière grâce à ce maudit voile. Ses doigts crispés se replient difficilement avant de se tendre, envoutés par ces halos obscurs. Saller peut sans doute voir que ses pupilles dilatées fixent quelque chose dans ce vague qui l'aspire. Sa main s'arrête, sa volonté l'empêchant de succomber totalement à cet envoûtement, parce qu'il se refuse de se changer en son bourreau.

Dans ce chaos intérieur bercé par la noirceur et la peur, Caligula n'a que le rocher Saller auquel il puisse s'accrocher. Lui seul sait et peut lui apporter une forme d'aide, alors c'est sans réfléchir qu'il le sollicite, craignant davantage de sombrer seul plus qu'autre chose. L'homme n'est point en mesure de se dire que protéger l'anonymat de son compagnon pourrait leur être profitable.

L'assassin se traîne en titubant jusqu'à cette chambre qu'on lui propose, emboitant le pas à cet homme qui l'insupporte tant. Le lycan se fiche bien que cette chambre soit celle d'un domestique, et, à ce moment précis, il se moque complètement du confort. La seule chose qui lui importe c'est de s'isoler, de s'éloigner des âmes troublées et de retrouver un peu de contenance.

Les maladeries et les blessés ne l'avaient jamais intimidé, cela faisait parti de son quotidien de médecin et il se sentait à l'aise dans cet environnement. Au point qu'il en avait oublié que sa malédiction le troublerait probablement en présence de malade. L'idée que Lio lui a retiré son essence même fait son chemin et laisse un Caligula désemparé. Un médecin qui ne peut plus se tenir au chevet de malades, mais où va-t-on ?

Notre homme s'assoit sur le lit fébrilement, sa main protégeant son visage de la honte et de ce qui l'entoure. Les paupières closes, il se coupe volontairement du monde de peur qu'une vision macabre ne vienne le saisir à la gorge comme un prédateur affamé. Les paroles de son frère sont pareilles à un tisonnier qui viendrait raviver la flamme de sa haine et c'est avec difficulté qu'il contient sa rage. Sa main libre se lève, montrant une paume qui demande une trêve dans ce flot insupportable.

" Je SUIS médecin. "
Rappelle-t-il, retenant son mécontentement comme il le peut.

" J'ai juste besoin de retrouver mes esprits. " Soupire-t-il, figé dans sa position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1021.09.21 23:39
Rattrapés par le passé Frangi10Rattrapés par le passé 313704Saller

A mesure que le trio s'éloigne de la moiteur humaine et des lamentations -en plus des mouvements-, l'ombre semble s'évaporer sensiblement.
Le médecin s’assoit sur un lit, sous l’œil attentif de Saller qui maintiendra une distance -visiblement préoccupé par la présence de ce grand blond dont il n'est pas certain de deviner l’identité-.
Angus reste dans le cadre de la porte tandis que Saller se met en position, triangulant la zone, entre lui et le médecin... Ainsi, sa vision lui laisse apprécier les mouvements des deux côtés, espérant ne plus se laisser surprendre outre mesure.
-
Le calme semble revenir, mais des lamentations murmurent dans le silence, des sanglots, des pleures, des prières et supplications d'êtres désespérés ; qui attisent autant qu'elles rebutent l'être vivant qui perçoit seul ces éléments.
-Caligula......-
Un appel passe au-dessus des murmures plus ténus, il est plus fort et raisonne à ses oreilles comme une voix intérieure... avant de s'évaporer à son tour.
Le serpent se range dans son antre, déroule sa morsure et son étreinte pour disparaitre dans ses entrailles et y demeurer un moment inerte.
-
"... Hmhm..." acquiesce sans grande conviction le grand blond avant de venir juger le brun d'un regard fugace.
"Donc ton pronostique là...quel est-il ? Tu blêmis à la vue du sang ?" "Nous avons fait une longue route." Le coupe Saller en appuyant un battement se cil pour rediriger le regard vers Angus.
"Ha oui ?" s'étonne faussement l'homme en reconsidérant l'éclaireur de bas en haut.
"Et vous êtes..."
"... quelqu'un qui ne mérite pas votre attention... et dont vous n'avez rien à craindre."
"Haaa..." Tenant un instant la syllabe et la bouche ouverte, Angus biaise l’œil sur Caligula :
"Et vas-tu enfin me dire ce que tu es venu faire ici ? Ou n'es-tu venu que pour t'enquérir d'un verre d'eau propre en cuisine ?
Je peux t'en faire chercher. Ou... ton serviteur... ton garde du corps, là, pourrait s'en charger ?... Je peux aussi faire un sorte que quelqu'un d'autre que moi pose un linge sur ton front.
Mais je ne suis pas sûr que père doive rester ignorant de ta présence ici. Comment dois-je t'annoncer ?"
L'homme se fait tiquer lui-même, semblant se rendre compte de l'ouverture de ses vannes à l'encontre de son demi-frère. Il inspire à nouveau profondément pour chasser ses pensées et se fendre d'un sourire bienveillant.... là où Saller déglutit sèchement devant la 'révélation'.

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1022.09.21 1:39
La seconde salve déferle sur son esprit, le submergeant de complaintes fantomatiques, exactement comme la dernière fois. Si cette dernière glace le sang du pauvre hère, c'est pourtant bel et bien la menace planante d'une visite d'outre tombe qui le plonge dans le désarrois. Son front s'appuie sur ses mains jointes, comme s'il priait pour en réchapper. Il est difficile pour lui de se concentrer entre le flot incessant et acide de son frère et cette voix gutturale qui raisonne encore au creux de sa tête. Était-ce celle de Lio qui s'adressait à lui ?

Le mouvement cadencé de ses épaules ralenti à mesure que ses poumons s'emplissent goulûment d'air dans de profondes inspiration. Ses joues reprennent quelques couleurs et, posant son menton sur ses mains jointes, c'est un œil torve qu'il jette à son belligérant.

" ANGUS ... Angus ... Angus ... " Souffle-t-il en dodelinant légèrement de la tête, ses sourcils haussés comme s'il le plaignait sincèrement pour sa bêtise.

" Demi-frère ...

Demi-Luddial ...

Demi-homme ...

De par ta naissance t'es condamné à n'être qu'une moitié de l'homme que je suis ... Rien en somme ... Est-ce pour cela que ma présence déclenche autant de véhémence ?

Serais-tu inquiet que je te reprenne le cadeau empoisonné que je t'ai fait ?

On pourrait le croire à en juger par ton intérêt démesuré pour ma santé ... Rassure toi, je vais bien et je ne suis pas prêt de passer l'arme à gauche. "
Déclare-t-il presque solennellement en croisant les bras avant de claquer mauvaisement sa langue contre son palais.

L'assassin jette un œil sur Saller, se disant que s'il n'avait point souhaité se présenter, c'est qu'une certaine défiance l'en empêchait, quoi d'autre ? Peu importe les raisons, elles lui incombaient, en revanche il ne le mettrait pas plus mal à l'aise et se garderait bien de dévoiler son identité.

" Je n'ai pas de larbins et je me débrouillerais seul ... Pas comme certains qui ont décidé de rester dans les jupons de leur père pour se donner l'impression d'exister aux yeux du monde ... " Lâche-t-il en regardant son pouce passer sur les ongles de ses doigts recroquevillés, l'air visiblement satisfait.

D'un léger mouvement de main qui fait vibrer l'air, le lycan essaye de passer outre ses griefs et ses rancœurs afin de retrouver un ton plus posé.

" Comment tu m'annonce ? Avec ta bouche ?

On a juste besoin d'un peu de repos, d'un bain, d'un repas et de vêtements propres avant de repartir. Je suis ni venu te voler dans les plumes ni te prendre quoi que ce soit."
Soupire-t-il, tentant de s'apaiser un peu.

Caligula a le sentiment que son frère ne le lâcherait pas tant qu'il n'aurait point montré patte blanche. Cela lui demande un effort considérable, mais il n'a point le choix, sa deuxième crise a davantage siphonnée ses ressources. Sans compter qu'il n'a point l'assurance qu'elle fut terminée ... Le médecin aurait grandement besoin de parler à son comparse sans un témoin aussi gênant qu'insupportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1022.09.21 9:30
Rattrapés par le passé Frangi10Rattrapés par le passé 313704Saller

Le silence se fait et les attentions se tournent sur Caligula, le temps d'une réponse piquante et d'une demande. Angus froncera à nouveau les sourcils sans se départir de son sourire, flottant toujours entre deux émotions avant de couler un regard vers Saller et d'en revenir à Caligula :
"Haha... Si tu crois que j'me sens en danger... c'est que tu oublies que père ne te doit absolument rien. Mais après tout... tu es l'un de ses fils, peut-être acceptera-t-il de te faire la charité pour une nuit.
Cependant, si ta mémoire flanche, je me ferais un plaisir de te rappeler ce que tu es dans cette famille, et ce que tu n'as pas fait pour revenir dans ses bonnes grasses.
Je vais aller lui parler. Nous verrons bien s'il accepte une entrevue ou juste... de tolérer ta présence dans sa maison. Je ne te promets pas de miracle..."
L'homme ramasse sa stature pour libérer une partie du cadrant de porte, avant de faire volte-face et de quitter la zone. A moins que Caligula ne le retienne d'une certaine manière...
-
Si Saller se retrouve seul avec le médecin, il roulera une épaule pour se défaire d'une tension, puis soufflera en relâchant la nuque.
"Poufff, quelle soirée mouvementée..."
Se déplaçant de quelques pas vers Caligula, il viendra s'asseoir en tailleur sur le sol devant lui et lèvera le regard dans sa direction.
"Est-ce que ça va ?"
Il ne saurait dire si l'état du médecin résulte de sa confrontation avec Angus ? Ou du bain de foule d'atrophiés ? D'un trama lié à Lio ?... Peut-être les trois à la fois. La fatigue joue probablement, Saller se sent lui-même en limite, mais garde la face malgré ses cernes creusées par la situation.
"J'pourrais faire faire une balade à ton frangin pour le suriner dans une ruelle sombre haha..."

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1022.09.21 11:05
Non, Angus n'a pas peur de Caligula, notre homme n'a pas besoin que sa malédiction confirme quoi que ce soit, il le savait déjà. Le lycan se console en se disant que ce n'était que par sa volonté qu'il continuait d'arborer suffisance et assurance. Pour sûre que s'il avait vu son vrai visage et évalué ses compétences, il tremblerait comme une feuille bien caché au fond de son tas pour éviter un courroux depuis trop longtemps retenu. Sa potentielle dangerosité avait expulsé son propre père du nid, alors il pouvait bien faire le fier, s'il le souhaitait, il ne ferait pas exception et ramperait comme les autres.

Si Caligula avait choisi de porter des œillères, le fils prodige avait visiblement fait de même ... Et l'assassin ne souhaitait pas le faire sortir de son ignorance. Il était persuadé de détenir la vérité absolue sur les histoires de famille et il ne s'abaisserait pas à ouvrir les yeux d'un bâtard sans importance. Le mot charité est posé, faisant se contracter les muscles de sa gorge dans une contenance qui lui fera baisser les yeux. N'importe quel œil extérieur pourrait aisément faire ce même constat mais le lycan sait mieux que quiconque que ce n'est pas le cas. Il s'était toujours débrouillé seul, s'était éduqué pour s'émanciper et emprunter la voie à laquelle il aspirait. Il n'avait rien du cafard profiteur qu'Angus voyait en lui.

" Que je n'ai pas fait ! "
Souligne-t-il en redressant son index comme pour appuyer sa volonté.

" C'est bien ça, c'est ma volonté et il me plait que ce soit ainsi." Ponctue-t-il dans une vaine tentative d'avoir le dernier mot.

C'était un peu un combat d'adolescentes en furie subjugué par les hormones, la fierté et ce goût de l'interdit. On a tous une adolescente incomprise enfouie au fond de nous, celle de Caligula s'était enfuie avec un beau ténébreux sur son cheval noir, bravant les interdit de son rang par amour de l'aventure.
C'est un majeur levé qui s'élève mollement sur cette porte qui se referme, il est assez pathétique et ne soulage pas vraiment. Le médecin se sent usé et vidé de ses forces, de sa combativité. Involontairement, ses doigts viennent caresser le dos de sa main gauche dans un geste qui se veut rassurant, comme si l'adulte avait régressé l'espace d'un instant.

Lorsque le lycan relève un oeil gêné sur Saller, son pouce et son index exerce de petites pressions de part et d'autre de sa paume.

" C'est peu de le dire ... " Soupire-t-il, continuant ces gestes "doudou" de ses mains.

" Naaah ... Je refuse de lui donner l'importance à laquelle il aspire ... " Dit-il, balayant l'air de la main.

" J'suis désolé, j'ai merdé ... C'est quelque chose de naturel pour moi de me rendre au chevet des blessés. J'avais pas conscience que c'était une mauvaise idée ...

Saller ... J'ai l'impression que Lio me parle ... "
Ose-t-il avouer, se demandant s'il ne devenait pas fou au point d'associer une simple voix comme celle d'un être vaporeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1022.09.21 11:43
Rattrapés par le passé 313704Saller

-Caligula s'était enfuie avec un beau ténébreux sur son cheval noir, bravant les interdits de son rang par amour de l'aventure-
-
Un beau ténébreux sur son cheval noir ?
Mais qui est-il ! Lovyr ? Léanore ? Valien... ou... la raison première de tout ceci ? Cette passion pour le meurtre à des fins de curiosité mêlant science et perversité, qui l'ont entrainé à quitter la Capitale.
Le médecin sans émotion, masqué d'empathie pour les autres en tant que soignant, n'a pas su tenir le rôle devant son père. Seule sa mère semblait le 'comprendre' ? ou tout du moins le protéger en se cachant derrière de fausses raisons ! -C'est un enfant, il dépèce les chats, ça lui passera... / C'est un adolescent, ça le travaille, il fait ce qu'il peut ! Il faut que jeunesse se passe... / Mon fils est médecin ! Vous l'êtes ?! Alors laissez-le travailler ! La science n'avance pas sans mal ni sacrifice !

Le fils prodigue est là aujourd'hui, parce qu'il a bien tout perdu de lui-même. Sa rencontre avec un Sang-pur l'aura amené à enlever une donzelle transie de son rang moitié bourgeois, pour fuir la capitale, se mettre à dos le Premier-né pour entrainer la mort de sa mère et la mise à sac de sa maison.
Mais ceci n'est qu'un point de vue.
Un autre raconte l'histoire d'un tueur en série versé dans le médical et qui a ouvert ses frontières dans la douleur.
Et aujourd'hui, Caligula ne semble plus seul. Il s'est même découvert un attachement pour autrui, allant au delà de ses activités de tripailles mises à l'air ? Comme une série d'actes manqués jusqu'à l'instant salvateur ?
Caligula a-t-il profondément changé, depuis que son père ne l'a plus revu...
-
Saller reste assis devant Caligula, levant sur lui un regard mi-préoccupé, mi-empathique.
"Lui donner de l'importance ? J'pourrais te dire que, puisque tu as buté mon frère, je serais seul lui donner de l'importance. Et j’accepterai mon échec... que ça ne t'en touche qu'une sans bousculer l'autre..." Ses lèvres se pincent dans un faux soupire d'échec.

"Rhin !" un rire bref vient racler le fond de sa gorge tandis que le médecin s'excuse.
"C'est marrant qu'on cherche à s'excuser chacun not' tour pour de la merde...

On sait pas encore vraiment qu'elles sont les répercutions d'un séjour prolongé chez Lio. Si on devait rapidement creuser la question, il faudrait retrouver Zah'a... En attendant -ou pas- on va faire avec. Déjà tu apprendras mieux à sentir venir tout ça ?

Si des émotions appellent... ce... qui est en toi ? Il faudra essayer de retourner ça en force. Tu peux pas te permettre de perdre le contrôle là dessus... Sinon y va falloir que je t'enferme dans une bulle avec des fleures ?


Lio dévore la peur et la souffrance. Si ces émanations l'animent en toi..." sa phrase s'épuise sur une de ses grimaces d'inconforts "... Il te dit quoi Lio ? T'as essayé... de lui répondre ?"

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1022.09.21 21:31
Bien qu'il se soit longtemps caché derrière une nature surnaturelle, en réalité son schéma de pensée a toujours été très humain. Son esprit suit inconsciemment une certaine logique et ses mécanismes de psyché sont huilés par une normalité latente.

C'était bien plus tolérable que de se construire en brodant des ramifications avec le divin que de s'avouer complètement fou ... Raccourci qu'avait très vite fait son père tandis que sa mère se muait dans le déni.

Ce n'était point qu'une question de chat que l'on dépèce ou de comportement étranges, son géniteur l'avait vu tel qu'il était et cette vision l'avait conduit à quitter le foyer.

Un jeune enfant n'a pas conscience de ce qui est bien ou mal, la normalité est un concept plutôt flou. Il agit sans filtre, ses actions sont guidées par une satisfaction immédiate sans que la convenance ne le parasite. C'est l'éducation, l'apprentissage des normes, des codes et des valeurs qui vont façonner un adulte convenablement inséré dans la société. Un enfant psychopathe doit en plus composer avec une notion de sentiment qui lui est complètement étrangère. Avec de l'expérience, il apprend à associer l'abstrait avec le concret, à décrypter, à reproduire puis à intégrer dans ses interactions. Cela demande un certain savoir faire que de simuler parfaitement les sentiments et les émotions, une pratique assidue et longue sans que cela ne garantisse que l'on devienne un parfait acteur.

Si Caligula est passé maitre dans l'art de simuler, cela ne lui est pas venu du jour au lendemain, et c'est durant cette période de candeur et d'insouciance que le père s'est faite une opinion qui ne l'a plus jamais quitté. Peu importait l'allure du tableau aujourd'hui, lui savait qu'il y trouverait une croûte putride une fois le vernis gratté. Pour sûre que l'assassin avait changé depuis l'enfance mais il ne lui montrerait jamais et son père quant à lui n'y croirait jamais, un vrai dialogue de sourd.

Durant l'enfance, le petit Caligula n'était point en mesure de comprendre l'absence de son père, et cela ne le touchait que peu. Toutefois, en prenant de l'âge, les motivations du paternel étaient devenues limpides et l'incompréhension s'était muée en haine.

Son géniteur ne l'avait jamais accepté tel qu'il était. Ce n'était qu'à la condition qu'il rentre dans un moule façonné par un homme qui l'avait abandonné pour qui il ne ressentait que de l'indifférence, que Caligula aurait pu rentrer dans ses bonnes grâces. Le fait est que le lycan n'était ni fait pour diriger un empire ni pour jouer le gentil papounet au milieu des chiards que sa grosse lui aurait pondu.

Peut-être qu'il ne ressentirait jamais que honte et dégout pour sa création, n'empêche qu'ils étaient liés par le sang et que rien ne pourrait briser cette relation vide mais immuable.

Angus avait changé cela, bousculant ses convictions profondes. L'héritier Luddial révulsait tellement son père qu'il avait érigé le petit bâtard au rang de fils légitime. Caligula n'avait rien donné à Angus, ce dernier avait déjà tout obtenu grâce à ce qu'il était, tout ce qui lui revenait par le sang. La vérité, c'est que c'était lui qui était devenu le bâtard.

C'était là le nœud du problème, un nœud insupportable.

Puisque le problème était insoluble, celui-ci avait choisi de suivre sa propre voie, en accord avec sa nature. Il brillerait plus que ces cafards qui regretteraient de l'avoir traité ainsi. Lovyr, en plus de le tenir bien loin de ces faits auxquels il ne voulait point être confronté, le sang-pur lui avait donné accès à des connaissances et fait naître un but.

A la proposition de Saller, les mains du médecin s'ouvre brièvement.

" Si tu souhaite le faire pour toi, pour te venger, je comprendrais. Si c'est parce que tu pense me rendre service, sache que cela ne règlerait rien ... "
Explique-t-il d'un ton légèrement détaché, avant de passer sa main sur son visage comme pour se laver de cette idée.

" J'adore les tulipes ! " S'amuse-t-il en papillonnant des paupières, repartant sur un sujet qui lui convient davantage.

" Il y a une voix ... Elle est différente, elle n'est pas tourmentée ... C'est la seule à prononcer quelque chose de distinct, mon prénom en l’occurrence. J'ai vraiment l'impression que c'est Lio, qu'il m'appelle. Je n'ai pas essayé de lui répondre mais ... Justement ... " Hésite-t-il avant d'ouvrir les bras.

" Je voulais essayer de lui parler, y retourner pour m'y confronter et expérimenter. Les gens suent littéralement la peur et la douleur là-bas, c'est vraiment une occasion inespérée.

Du moment que mon frère ne rôde pas ... Parce que ça me déstabiliserait ... Ce serait une chance de répondre à quelques-unes de nos questions."
Explique-t-il, les lèvres légèrement pincées comme s'il craignait que Saller ne soit pas d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1022.09.21 22:44

Rattrapés par le passé 313704Saller

... et Caligula n'est pas ici pour espérer changer le regard de son père ? -voire de son demi-frère, sur ce qu'il est à leurs yeux...- Il demande le gîte, tout du moins. Un bain, des vêtements... pour lui et son partenaire.
L'homme se risque pourtant dans une confrontation, mais peut-être la désire-t-il en réalité... pour se remettre les pendules à l'heure, remuer la cendre pour révéler les braises ? Se donner une nouvelle bonne raison ?
Si ce n'est la culpabilité qui le ronge, sa haine a besoin d'être renouvelée. A moins que ce ne soit un égo bourgeois qui l'ai poussé à préférer le confort d'un manoir que celui d'une maladrerie ou autre bâtiment administratif perquisitionné ?
-
Saller hausse les épaules, lèvres pincées et regard abaissé :
"Bon tant pis... Disons que si l'occasion se présente, je sais que tu ne m'en tiendra pas rigueur. On n'sait jamais avec la famille..."
Il se relève dans un léger effort et écoute Caligula avec plus de sérieux.
"... Ton frère pourrait revenir d'un instant à l'autre. Tu es sûr de vouloir faire ça 'ici' ? Tu t'afficherais. Hmmm... J'veux bien t'accompagner mais on devrait faire ça en 'privé'.
-soupire- Enfin si tu y tiens, je te soutiendrais, quelque soit l'endroit."
Et Saller se tient prêt à l'action selon la volonté de Caligula. S'il a émit une appréhension, il ne l'affirmera pas. Caligula saura mieux que lui comment gérer 'sa' situation. Il fera son possible pour lui venir en aide... ou tout du moins, participer à la compréhension de ce 'nouvel état'.

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1022.09.21 23:59
S'il était venu dans l'optique de changer l'opinion de sa famille, il n'aurait ni montré les crocs à son frère ni tenté de garder son identité secrète. La vérité, c'est que ce choix était motivé par du pragmatisme et le besoin d'un sanctuaire. L'assassin a été bazardé dans un monde qu'il ne reconnait pas, dans un état de faiblesse sur lequel il n'a aucune prise. Le chaos grouille partout et tapisse la cité d'un nouveau visage, la violence et le danger rôdent dans les rues, traquant ses prochaines victimes et Caligula ne souhaite point en faire parti. Il n'a aucune idée de l'état des auberges mais ce qu'il sait, c'est que si elles sont encore debout, il y a des chances qu'elles soient devenues des coupes gorges convoités. La détresse changerait n'importe quel chiot ventripotent en loup sanguinaire. Il ne lui restait point d'endroit à peu près sure qui se présenteraient spontanément à sa mémoire. Sa volonté n'était que de reprendre un peu de force avant de se hâter vers un territoire qu'il pense mieux maitriser.

Il était à la recherche d'un lieu où il pourrait se réfugier, manger un peu, se laver surtout et changer de vêtements. Son père pourrait bien prendre ça pour de l'aumône, cela faisait bien longtemps qu'il ne choisissait que ce qu'il voulait voir chez son fils. Sortir les pièces d'or n'avait jamais été une angoisse pour Caligula, ce n'était pas une question d'argent. C'était surtout qu'en bon petit bourgeois du marché textile, le fiston était quasiment sûre de trouver tout ce dont il avait besoin dans l'hypothèse où la maison serait encore debout. Cela lui épargnait bien des peines à errer dans une ville en friche avec la bourse bien pleine alors que la misère avait envahie les rues. Plus vite il faisait ce qu'il avait à faire, plus vite il pourrait partir.

Pour ce qui était des envies d'assassinat de Saller, il serait assez mal venu au médecin de s'y opposer. Il ne s'en sentait pas la moindre légitimité, se mordant encore les doigts de son malheureux geste. Il aidait l'éclaireur à se venger de ceux qui lui avaient fait du mal, il serait assez hypocrite de retourner sa veste maintenant. S'il payait, ce n'en serait que plus juste ...

" Mmmh ... Ué ... Des maladeries c'est pas ce qui doit manquer dans le coin maintenant ...

Je ... J'ai besoin d'un grand nombre d'âmes tourmentées ... C'est plus facile de se servir quand il y a abondance. Mais c'est vrai que si ça tourne au vinaigre, il vaut mieux qu'on ne me connaisse pas ... Je suis pas sure de pas leur faire de mal en vérité. "
Explique-t-il, laissant son poing tapoter le creux de sa paume avec légèreté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1023.09.21 0:29
Rattrapés par le passé 313704Saller

Caligula pourrait bien obtenir ce qu'il veut dans cette maison, tout dépendrait du retour du frère et de l’accueil du père.
Saller détourne un instant le regard sur la porte, comme s'il s'attendait à voir revenir le 'coucou' dans son nid.
"Des maladreries ou autre... on trouvera bien de quoi t'intégrer en tant que souffrant à ma charge.
La question est 'quand'."
Le rôdeur se renifle en baissant le nez vers son épaule :
"On est crédible en l'état... Mais on le serait tout autant une fois reposé et lavé ? Dis-moi ce qui serait le plus 'pratique' à défaut d'être logique...

Quand tu dis 'grand nombre'... Vincent était seul la première fois. Tu crois que ça joue ?" L'air dubitatif, il semble prêt à entendre tout et n'importe quoi... Mais il faudrait se décider avant que Angus ne se repointe.
Peut-être qu'il les mettrait à la porte, d'ailleurs... ce qui enterrerait leur présence dans cette maison pour le reste de la nuit.

"On peut toujours squatter quelque part. L'aube va se lever, les gens dorment à point fermé dans le meilleur des cas.
On peut se faire une petite excursion... Toutes ces foutues baraques ne sont pas des hospices quand même !"
L'un de ses yeux se pincent sous son propre constat.

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1023.09.21 1:09
L'argent de ses yeux se pose sur ses vêtements souillés avant qu'une moue de dégoût ne lui déforme les lèvres. A peine redresse-t-il le bras afin de regarder cette manche manquante qu'une ondée nauséabonde envahie ses narines qui se plissent au contact de cet acide putride. Son pouce et son index viennent pincer son nez délicatement, juste le temps qu'il se ressaisisse.

" Je ... Je sais que ça fait petit précieux mais j'aurais vraiment besoin de me laver ... J'ai passé la journée à me vider sur mes frusques ... Je suis sûre que si je me déshabille, mes vêtements garderont leur forme, figés dans la crasse.

Je sais que ma famille me porte pas dans son cœur mais je me sens plus en sécurité ici. Mon père m'a abandonné, je peux bien jouer sur sa corde sensible pour négocier une chemise propre et quelques heures de sommeil. C'est pas cher payé pour que je lui foute la paix.

On se repose et on file, on trouve une maladerie pour ma petite expérience et on retourne chez les nocturnes. "
Explique-t-il en essayant de l'amadouer avec des yeux d'hybride battu.

Ses avant bras se relèvent, paumes dressées comme s'il plantait un décors.

" En fait, ce que j'ai ressenti avec Vincent, c'était comme saisir un grain de sable ... Là en comparaison, je n'avais qu'à me baisser pour en saisir une poignée toute entière. " Commence-t-il, les yeux dans le vague.

" C'est dans ma gorge." Dit-il en la désignant avant de retourner à sa pose illustratrice.

" Un truc dans ma gorge qui semble s'attiser un peu plus avec l'abondance. Il veut se repaître et plus il y a de peur et de douleur, plus ça semble facile. ça forme des espèces de halos sombres, l'intensité et la forme semble varier selon la nature des troubles.

C'est pas tant que ça joue mais j'ai l'impression que ça m'est plus accessible en tant que novice ... Je sais pas si je suis clair, ça me parait tellement irréel ... Fou ..."
Conclue-t-il, laissant ses mains claquer ses genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1023.09.21 9:13
Rattrapés par le passé 313704Saller

Les deux hommes n'ont pas vu la couleur d'une eau propre depuis un moment. Chacun refoule des différentes couleurs qui ont traversées leur dernière épopée... Des jours passés à creuser dans une crypte jonchée de cadavres à la stagnation dans l'antre d'une créature malveillante. Hors ce costume de rescapé qui leur donnerait une forme de crédibilité, le tableau est un peu trop poussé et entaché par la fatigue montante.
Saller validera l'idée de prendre du repos avant d'entamer la suite du plan.
-
Ses bras se croisent dans un étirement craquant de l'épaule, refrénant un bâillement qui lui offre une vague léthargique à combattre. Sa voix se pince dans la contraction de son buste :
"Hm... on dirait surtout que tu as un parasite." sourit-il sans vraiment le penser. Puis il soupire et reprend d'un ton plus normé :
"Tu dis 'il' en parlant de ce qui est en toi. Donc si ce n'est pas un genre de... nouveau pouvoir... on est face à un élément concret que tu vas essayer de dompter.
J'te laisse maitre de juger à quel moment ça pourrait déraper et finir à ton désavantage. Encore une fois... ce qu'il t'arrive... je pense personne ne saurait te dire de quoi il s'agit hormis Zah'a." Son regard se perd une seconde dans ses pensées, mais elles seront chassées par l'ouverture de la porte dans son dos.

Rattrapés par le passé Frangi10

Angus refait son apparition, affichant une expression qui lui fait ruminer une émotion peu agréable. Il reste une seconde sur le pallier, poignée en main, et observe les deux hommes avant de dire :
"Père est de mauvaise humeur, je te déconseille de chercher à le croiser. Mais il t'offre l'hospitalité, le bain et le change..."
Son œil retombe sur Saller qu'il juge de bas en haut :
"... il en va de même pour ton ami."
Caligula a tout du mauvais petit canard... Celui qui fait le mur, va se droguer, entacher la réputation familiale et revenir avec son dealer repenti. On l'accepte par défaut, pour ne pas faire d'esclandre peut-être...
"Tu connais la maison. Tu trouveras ce qu'il te faut à l'étage.
Mais je vous garde à l’œil."
Dira-t-il en les jugeant une nouvelle fois du regard, avant de se détourner plus lourdement.
-
Les deux comparses ont donc le champ libre. Ils pourront quitter cette chambre, repasser par le couloir, la cuisine, le salon... dont l'ambiance mouvementée est retombée avec le départ des transporteurs.
La porte à gauche de l'entrée est désormais ouverte sur un long corridor au dallage noir et blanc. Il les guidera en ligne droite vers un escalier en direction de l'étage.
Diverses chambres sont à disposition mais une seule sera laissée ouverte pour les deux hommes. Une pièce aux dimensions agréables avec un lit double tiré aux quatre coins... Des changes complets seront placés sur le matelas de plume.
Dans le fond de ce couloir -outre diverses portes closes dont le bureau de son père qui laisse filtrer une lumière aux interstices-, se trouve une salle d'eau apprêtée et disposant de deux baquets d'eaux pleins et fumants.
L'étage est silencieux, à l'opposé du salon bondé. Aucun rescapé n'a été installé dans cette partie de la maison.
-
Guidé par des îlots de lumière timide, le duo pourra s'installer dans la salle d'eau à demi éclairée. La pièce est plutôt étroite mais elle arrive à séparer les deux bains d'un paravent en osier. Une petite cheminée chauffe la pièce en plus de la légère humidité moite qui se dégage des eaux claires et légèrement mousseuses. Une odeur aromatique stagne dans la salle apprêtée, un parfum de sauge et de thym séché fraichement installés.
Si Caligula a suivi jusque là, il verra Saller s'installer sans attendre d'un côté du paravent pour commencer à se décoller de cette poussière fibreuse qui fusionne avec sa peau.
Linges et savons sont disponibles.
-
Si les deux hommes s'observent à un moment, ils pourront apprécier leurs états physiques respectifs... Les deux ont perdus quelques kilos. Au-delà de leurs crasses noires, les articulations osseuses s'affichent plus facilement, surtout au niveau du thorax.
Saller a été peu nourrit ces derniers jours et d'une manière considérée comme déviante sur la fin. Caligula, lui, a été mis sous perfusion de Lio... Si les deux hommes viennent de grignoter chez les Letos, et que leurs estomacs rabougris se sentent comme en jour de fête, il faudra un peu de temps pour regagner le gras de l'hiver...

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1023.09.21 11:15
La porte s'ouvre sur un Angus visiblement chafouin se muant un instant dans le silence, figé comme une statue de cire. Difficile pour l'homme de savoir si c'est l'infime tolérance du père, sa mauvaise humeur ou une réprimande qui l'affectait. Son pouce trace un trait sur sa joue, comme s'il ravalait ses questions ou ses réflexions. La mise en garde du frère lui fait légèrement froncer les sourcils sous le coup de massue de cette défiance à son égard. Malgré les désaccords et la mésentente, Caligula ne s'était jamais montré hostile plus que de raison, il ne les avait jamais menacé ni heurté. Peut-être pensaient-ils qu'il s'était changé en voleur, engrainé par le chaos ambiant. L'on pouvait bien le surveiller comme l'étranger qu'il était devenu, du moment qu'on lui permette de se refaire une santé.

" ... Merci ... On se tiendra à carreau ... " Dit-il avant de se lever, croisant les bras le temps qu'Angus libère l'encadrement de la porte.

Caligula lui emboitera le pas, désirant gagner l'étage au plus vite. Toutefois son pas ralenti lors du passage de la cuisine, son nez et ses yeux furetant avec une certaine envie. Mais les émanations de son propre corps contracte son estomac dans une aversion acide. La maison était redevenue calme, une bénédiction en somme et c'est avec une certaine sérénité que le médecin chemine jusqu'aux quartiers privés. Son regard se détourne de ce bureau qui chatoie mollement à travers le bois et le lycan se hâte vers cette salle d'eau tant convoitée.

L'assassin ferme soigneusement la porte pour se protéger des autres avant de se tourner vers les baquets en se frottant les mains l'air enjoué. Les effluves de sauge et de thym parviennent à pénétrer l'odeur lourde et tenace de la crasse. Les étoles sont comme épaissies par une couche nauséabonde, elle glisse par a-coup comme une seconde peau dont on a du mal à se défaire. Bien vite, Caligula jette ses frusques puantes dans un coin de la pièce afin qu'elles ne polluent pas ce délicieux instant de volupté. Déjà la chaleur et les vapeurs déposent leurs baisers sur cette peau couverte de saletés.

L'argent de ses yeux traîne sur sa propre ossature devenue saillante par endroit, puis biaise sur Saller avant de se perdre dans ses songes. Ils avaient perdu de la masse musculaire, de la graisse, des réserves précieuses en somme. Cet état de maigreur n'est point morbide, leurs jours ne sont point en danger mais il leur faudrait se garantir une alimentation régulière, à défaut d'être bonne. Cela ne serait probablement pas aisé chez les nocturnes ...

C'est d'un pas dansant, dans un léger déhanché que l'homme se glisse dans l'eau fumante dans un râle exagérément prolongé, exprimant une immense satisfaction. Il se contorsionne légèrement pour plonger sa tignasse crasseuse qui suinte d'un liquide jaunâtre. Le baquet change de couleur, empruntant une teinte légèrement marronné à mesure que les remous grignotent la couche de crasse. Se saisissant d'un savon, l'assassin fait passer le petit cube odorant d'une main à l'autre.

" C'est quoi la situation aux domaines ? Est-ce que c'est aussi chaotique qu'ici ? " Demande-t-il d'un ton calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
Le Narrateur
Messages : 3436
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre1100/0Rattrapés par le passé Barre-10  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1023.09.21 13:38
Rattrapés par le passé 313704Saller

Saller se dévêtit en jetant un œil distrait du côté des mouvements de Caligula. Baissant les yeux en achevant sa propre mue, l'éclaireur se trempe dans l'eau avec beaucoup plus de retenue ; il apprécie en silence chaque centimètres inondés de ses chairs refroidies de crasse humide et rabattue par les vents de l'extérieur.
Sa timidité se retombe une fois allongé. Il se serait bien laissé dormir là pendant quelques heures, jusqu'à ce que le froid ne le réveille avec l'aube dorée... Les clapotis de son voisin le maintiennent dans un état second, jusqu'à ce que sa voix raisonne dans le silence.
"Hummhmm..." grogne-t-il entre gêne et réflexion à la question.
"Je n'sais pas trop... je n'y ai pas passé plus d'une heure ces derniers jours." Grésille sa voix entre deux flottements.
Son bras s'extirpe mollement du fond de l'eau pour tirer son corps en direction du savon. S'asseyant pour secouer son esprit transit, il passe le pain huileux contre sa chair et répond mollement :
"Voyons... Au Nord, Lovyr a été guéri par Zah'a pour -entre autre- participer à la guerre et faire en sorte que Lion-Leos ne soit pas seul à gérer l'Armée. Le but de cette manipulation visait à préserver le réservoir de bouffe fraîche et pimpante que représente cette Capitale...
Il doit être en attente de son procès et p't-être même sous surveillance. Son Domaine a grossi depuis son soin. Il a récupéré à lui une grosse partie des Sang-noirs purifiés.
L'évènement majeur qui le concerne, hors son jugement, c'est qu'il est le premier Sang-pur à se faire damner par la malédiction de Nitil et que certains pensent que c'est à l'origine de ses-heufff... ailes de chairs qui lui sont sorties par le dos.
J'ai pas trop d'info là-d'ssus. Mais Andraal, au Sud, avait l'air assez perplexe. J'pense que ces ailes vont fouuutre la merde pendant le procès, si elles sont toujours en place.
Si tout c'est bien passé, le Nord du Nord est sorti vainqueur de sa guerre personnelle contre l'un des lieutenants de Sirgull. Aucune idée de ce qu'il reste des forces armées.

Pour le Sud, la dernière fois que j'y suis passé, le Domaine d'Andraal était pris d'assaut par les Morts. Les Sang-purs éveillés étaient plus nombreux sur place. J'imagine qu'ils s'en sortent mieux... Néanmoins..." Saller marque un temps de réflexion tandis qu'il s'allonge dans son baquet pour fixer le plafond, ajoutant sur le ton prêté au rêve : "Zah'a n'a pas participé..." L'un de ses sourcils s'arque et ses lèvres se tordent d'un rictus mou et inversé. [color=#996600]"... maintenant que j'y pense... Zah'a était vraiment bizarre hier, quand tu es revenus... Il aurait du soutenir le Sud vu les desseins qu'il a pour Asterash./color]
Il est Premier-né du Sud. Ne pas participer aux efforts de guerre ça va pas l'faire... Soit j'me plante sur ses plans, soit y'a autre chose..."
Saller se laisse couler dans cette réflexion, immergeant sa tête pour s'occuper de ses cheveux cartonnés.

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 102
Race : Métamorphe
Métier : Médecin / Apothicaire
Classe : Assassin

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
Rattrapés par le passé Barre11011/24Rattrapés par le passé Barre-10  (11/24)
Alignement Alignement: Chaotique Mauvais
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrOrArg.Arg.Cuiv.Cuiv.
PiècesPièces12300

Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp1023.09.21 17:10
Le grognement annihilera toute nouvelle tentative d'ouvrir la bouche, visiblement l'éclaireur avait plus envie de se détendre qu'autre chose bien qu'il soit expansif lorsqu'on lui force la main. Songeur, l'assassin se laisse glisser au fond du baquet, ses mains croisées sur son ventre un peu trop plat, y calant le savon. La chaleur lui donnait l'impression de défroisser ses muscles et les émanations d'épices bonifiait les cavités de son nez. Ses mains attisent mollement le pain pour faire mousser ses cheveux tandis qu'il est encore perdu dans ses pensées.

Il serait sans doute plus aisé d'investir un repaire de fortune maintenant qu'une partie des sang-noirs avaient retrouvé la raison. C'était la nourriture qui l'inquiétait ... Personne ne les aiderait sur place ... A moins qu'il ne parvienne à convaincre Asterash de l'aider pour une seconde fois ... S'il avait réellement une dent contre Lovyr, peut être qu'il parviendrait à négocier un peu d'aide en sous main. Quant à Zah'a ... Il revenait un peu trop souvent dans la bouche de Saller ... Même s'il avait eu une attitude étrange, c'était un peu trop récurrent à son goût, et ça lui foutait des frissons. Il espérait sincèrement faire parti du plan de Lio et non de celui du sang-pur. Il serait tout de même de bon ton d'enquêter sur lui une fois que Lovyr ne serait plus.

Notre homme reprend son ascension vers la propreté, l'immaculée perfection parfumée. Ses cheveux plongent à nouveau dans l'eau souillée, libérant une nouvelle ondée de crasse marronné. Un nouveau lavage ne serait point de trop et, laissant agir la décoction, c'est à coup de cercles tracés du bout des doigts qu'il laboure la peau de son visage. Ses ridules et sa barbe s'éclaircissent sous la frictions de ses phalanges calleuses. L'assassin se redresse dans un épais clapotis d'eau, faisant danser le savon sur son corps tout entier. Ses yeux acérés examinent les moindres détails de ses mains, chaque callosités brunies pour l'astiquer soigneusement. Ses doigts se replient pour qu'il puisse en inspecter les ongles rangés en rang d'oignon. Plus un grain de sable ne souillait son corps et l'assassin déplie ses jambes hors du baquet dans l'optique de récupérer un seau d'eau propre pour se rincer.

Une petite serviette sur la tête, une autour de la taille maintenue solidement par ses doigts crispés, l'assassin trottine dans le couloir afin de regagner la chambre qu'on leur a désigné de sa porte ouverte au plus vite. Le lycan se laissera tomber sur le matelas douillet dans un bruissement d'étole, restant figé à en apprécié le contact sur sa carcasse presque redevenue humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé



Rattrapés par le passé Empty110
MessageSujet: Re: Rattrapés par le passé   Rattrapés par le passé 1x1emp10
Revenir en haut Aller en bas
Rattrapés par le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galgals :: Les Humains du Nord :: Les Monts Verts :: La Cité Impériale-
Design : GinL - Codage : Leah
Jeu depuis 2010